Un jour...

 

 

Un jour, quand j'étais enfant, j'ai vu naitre un rêve,

Un espoir,

Un bonheur.

Je voyais que tous les êtres humains étaient des anges.

Je pensais que l'amitié existe,

L'amour aussi.

Alors j'ai aimé.

J'ai offert mon coeur...

Je croyais que le Mal n'existait pas.

J'étais crédule...

J'étais certain que le mot "souffrances" n'avait aucun sens.

Je donnais, alors, libre cours à mon corps...

Aujourd'hui que le miroir me fait montrer mes cheveux blancs;

Aujourd'hui que le sourire des gamins de l'époque s'est éteint;

Maintenant que toutes les parties de mon corps gémissent de douleur;

Maintenant que ces êtres humains me tournent le dos;

Lorsque celles que j'ai aimées m'ont abandonné,

Je sais que tout n'est que mirages, dans cette existence.

Je sais que la beauté d'un coeur ne se voit jamais.

Je sais que nul n'est attiré par les cris des autres...

Mais...

Je continue d'espérer.