Ce soir, je dormirai au chaud.

Je prendrai un copieux repas.

Chez moi, tout est clair, tout est beau;

La misère, je ne connais pas...

 

Oui, mais...Oui, mais, et tous ces autres ?

Ceux qui dorment à la belle étoile,

Sous les frimas, rien dans le ventre.

Sur vos  yeux, y a-t-il un voile?...

 

Et bien, sache, mon cher ami,

Que, et pour ces gueux, et pour toi,

Ne durera guère la vie;

Pense à ceux qui n'ont pas de toît.

téléchargement

images